saison 05

Patrimoine et Héritage

La Révolution française est un moment fort de la construction de la notion de patrimoine. La reconnaissance des monuments – non plus considérés comme des tombeaux servant à flatter l’orgueil des rois, comme l’indiquait l’Anacréon de la guillotine, Bertrand Barère, à la Convention en 1793 – n’en reste pas moins, aujourd’hui encore, une manière de faire l’histoire. Car, en effet, ce n’est pas sans rappeler le conflit politique qui suivi l’inscription, en 2017, au patrimoine de l’Unesco, du tombeau des patriarches d’Hébron, suivi du retrait de deux Etats membres. Ni la destruction des mausolées de Tombouctou, des bouddhas de Bamiyan ou des ruines de Palmyre.

Et si des millions de personnes se bousculent chaque année aux ‘Journées du Patrimoine’ c’est parce que ce dernier est devenu un des grands enjeux contemporains. Dans une interview récente l’historien médiéviste, Patrick Boucheron, répondait à la question : Que peut l’histoire pour les villes ? Ne pas les encombrer.

C’est ce défi que la Ville de Chaumont a voulu relever, en mettant à l’honneur un patrimoine qui s’accomplit pleinement dans la transmission d’un présent que les Chaumontais sont invités à construire collectivement. Ainsi nous aurons l’occasion de voir dans la rue qui porte son nom mais également dans un nouvel espace dédié au Signe, labellisé centre d’art contemporain d’intérêt national, les affiches du fonds Dutailly. Nous pourrons découvrir les raretés du fonds de livres anciens conservés aux silos alors que le bâtiment bénéficie actuellement d’une grande rénovation énergétique et technologique. Les travaux de la Basilique Saint-Jean Baptiste, classée au titre des monuments historiques, se poursuivront en même temps que nous verrons s’épanouir les premières fresques des artistes sélectionnés pour le parcours des entrées de ville. L’art de transmettre, de raconter notre héritage et dessiner notre histoire, feront l’objet de tables rondes et de débats toujours aussi passionnés sous le chapiteau du salon du livre. 

Et pour ouvrir cette saison qui mêle l’histoire au monde contemporain, le compositeur Loïc Guénin et ses complices-interprètes vous emmèneront en balade sonore à travers le patrimoine architectural, naturel et industriel de Chaumont – à retrouver dans de fabuleuses partitions, mémoire graphique et sonore de notre ville. 

Téléchargez le journal de la saison 05 ici !

Bonne lecture !

• arts visuels

• beaux arts

• cinéma

• graphisme dans la ville

• livre et rencontres

• multidisciplinaire

• musique

• spectacle vivant